Le cholestérol

Fabriqué aux deux tiers par le foie et apporté pour un tiers par l’alimentation, le cholestérol est une molécule qui s’apparente aux lipide et qui joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de l’organisme.

 

  1. 1. Qu’est-ce que le cholestérol ?

Présent dans toutes les cellules du corps humain, le cholestérol est une substance grasse qui remplit différentes fonctions. Il participe entre autres à la fabrication des membranes cellulaires, intervient dans la production de sels biliaires et permet la synthèse d’hormones stéroïdes qui agissent sur le contrôle de la tension artérielle.

Le cholestérol est une molécule lipidique qui est produit naturellement par l’organisme. Cependant, un taux de cholestérol trop élevé dans le sang présente un facteur de risque dans le développement d’une maladie cardiaque coronarienne. Il est donc important de bien surveiller son taux de cholestérol.

 

  1. 2. Cholestérol HDL et cholestérol LDL

Le cholestérol circule dans le sang en se fixant à différents types de lipoprotéines : les lipoprotéines de haute densité (« bon » cholestérol HDL) et les lipoprotéines de faible densité (« mauvais » cholestérol LDL).

Alors que le bon cholestérol HDL transporte le cholestérol de vos artères vers le foie, où il est éliminé, le mauvais cholestérol LDL encrasse les vaisseaux en se déposant sur les parois.

Tout adulte devrait régulièrement faire tester son cholestérol en effectuant une analyse de sang.

  • - Un taux de cholestérol HDL supérieur à 0,4 g/l est recommandé

  • - Le taux de cholestérol LDL devrait être inférieur ou égal à 1,6 g/l

  1. 3. Comment augmenter le bon cholestérol HDL tout en réduisant le mauvais cholestérol LDL ?

Une alimentation et un style de vie sains sont des facteurs sur lesquels vous pouvez agir et qui pourront apporter des changements significatifs.

  • - Surveillez votre consommation de graisses : réduisez votre apport d’acides gras saturés (beurre, fromage, crème fraîche) et d’acides gras trans (fritures, gâteaux, glaces), en les remplaçant par des acides gras insaturés (soja, poissons gras, huiles végétales).

  • - Augmentez votre apport en fibres alimentaires : rassasiantes et améliorant le transit intestinal, les fibres alimentaires (haricots, avoine, orge) préviennent certains cancers et peuvent faire baisser le cholestérol. Il est recommandé d’en consommer environ 30 g par jour.

  • - Introduisez des aliments enrichis en stérols végétaux : appartenant à la famille chimique des stérols, les phytostérols sont des matières grasses d’origine végétale. Grâce à leur structure chimique semblable à celle du cholestérol, les phytostérols contribuent à la réduction du taux de mauvais cholestérol LDL.

  • - Faites le plein de fruits et de légumes : certains fruits et légumes contiennent des antioxydants qui empêchent le cholestérol de se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins. On les retrouve par exemple dans le chou, l’avocat, le pamplemousse ou la carotte.

  • - Réduisez votre consommation d’alcool et de tabac : l’alcool peut augmenter la tension artérielle et contribuer au développement de maladies cardiaques et d’AVC, tandis que le tabagisme réduit le bon cholestérol, augmente la tension artérielle et favorise la formation de caillots.

  • - Pratiquez une activité physique régulière : le sport diminue la tension artérielle, fait baisser le cholestérol total et augmente le bon cholestérol. Marcher, nager ou faire de la gym permet aussi de lutter contre le surpoids, un facteur de risque cardiovasculaire important.

Le cholestérol joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de notre organisme mais il est important de connaître son taux de cholestérol ainsi que d’avoir une alimentation et un style de vie sains. 

 

Article invité : rédigé par Stéphanie Lauriac et validé par notre expert en diététique et nutrition, Baptiste Francillon.

 

#benestarfrance #bienetre #cholestérol #diététique #nutrition