L'ostéopathie

Présentation de l'ostéopathie :

 

L'ostéopathie est une discipline répertoriée par l'OMS exercée par des praticiens diplômés, consistant à prévenir, diagnostiquer et traiter les dysfonctionnements de la mobilité des différentes parties du corps : ostéo-articulaire, crânien et viscéral.

0009416187q 849x565

Il existe 5 grands principes dans l'ostéopathie :

- la vie est en perpétuelle mouvement

- il existe une interdépendance entre la structure et la fonction

- le corps est pris en compte dans sa globalité

- l'ostéopathie mise sur l'autorégulation

- l'ostéopathie considère qu'il existe une suprématie de l'artère

 

Retour sur les dates phares de l'histoire de l'ostéopathie :

L'ostéopathie a été inventé par Andrew Taylor Still (1828-1917), un médecin américain. Son premier cas fut le traitement de 18 enfants atteints de dysenterie par des méthodes manuelles.

En 1882, la première école aux Etats-Unis est crée dans le Missouri : l'Americain School of Osteopathy.

En 1917, un ancien élève de Still, J.M. Littlejohn crée en Angleterre la British School Of Osteopathy (BSO).

L'ostéopathie arrive en France dans les années 1950 grâce à Paul Geny. Les premières écoles ouvrent à partir de 1975. L'école ISO puis ISOSTEO (à Lyon) fut l'une des premières à ouvrir et a servir de modèle pour les agréments des autres école.

De 1962 à 2007, l'ostéopathie est considérée en France comme un exercice illégal de la médecine. Seul les médecins peuvent exercer.

En 2002, le titre d'ostéopathe est reconnu officiellement est défini un professionnel de soin. Il n'est donc pas remboursé par la sécurité sociale mais uniquement par quelques mutuelles.

En 2007, les ostéopathes sont des thérapeutes de première intention, les écoles deviennent règlementées par des décrets et la formation nécessite un minimum de 2660 heures. En 2009, les nombre d'heures obligatoire augmente jusqu'à 3520 heure.

En 2011, 10 écoles ont une reconnaissance équivalente à un master 1, dont l'ISOSTEO de Lyon, sur plus de 75 écoles en France. Le diplôme est agréé par le ministère de la santé. Je vous conseil donc de vous renseigner (si possible) auprès de votre ostéopathe pour savoir s'il a bien été formé dans une école agréée.

 

Champs d'action de l'ostéopathie :

  • - Problèmes musculo-squelettiques : lumbagos, lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, sciatique, tendinites...

  • - Problèmes vicérales : maux de ventre, trouble du transit, brulure d'estomac...

  • - Crânien : maux de tête (céphalée, migraine), sinusite...

L'ostéopathie s'adresse à toutes les catégories de personnes : nourrissons, enfants, adultes, sportifs, femmes enceintes, ...

 

Quand consulter :

Bien évidemment, il est recomandé de consulter lors de blocages ou de douleurs articulaires. Mais il est également possible de consulter 1 à 2 fois par an en prévention.

Les séances durent de 45 minutes à 1h où l'ostéopathe prendra le temps de faire un interrogatoire pour mieux vous connaitre, des tests pour ressentir et évaluer vos mobilités articulaires puis pratiquera le traitement qui participera à diminuer les douleurs ou blocages. Enfin, il vous dnnera quelques conseils pratiques, pour limiter le retour de la douleur par exemple.

 

Géraldine, ostéopathe benestar, vous donne quelques conseils pour garder votre dos en bonne santé :

  • - Lors du port d'une charge lourde, gardez le dos bien droit et faites l'effort de bien plier les jambes

  • - Ne mettez pas votre dos en rotation

  • - Pour vous relever d'une position allongée dans votre lit, passez toujours par le côté (le flanc), sortez les jambes du lit et aidez vous de vos bras pour vous redresser

  • - Utilisez un mouvement de balancier pour récupérer quelque chose à distance

 

Géraldine vous explique également comment soulager les douleurs avant d'aller consulter :

  • - Faites des étirement doux : du dos, notemment en vous mettant en boule. Le principe est d'étirer jusqu'au seuil de douleur et maintenir 30 secondes position.

  • - Mettez du chaud sur les muscles tendus pour les aider à se relâcher : vous pouvez utiliser une bouillote, une serviette chaude ou orienter le jet de la douche sur le muscle douloureux. Attention à ne pas vous brûler.

 

Rédigé par :

DecheletteGéraldine Dechelette,

ostéopathe benestar

diplômé d'ISOSTEO

www.benestar-france.fr

 

#benestar #benestarfrance #ostéopathie #geraldine #dechelette #douleur #lumbago #lombalgie #isosteo #visceral #squelette

 

osteopathie mouvement traitement blocage douleur

×